BUT
Atténuer les rides du visage.

A distinguer:
 les rides du haut du visage (front et contour des yeux) que l'on peut atténuer en empêchant l'action musculaire directement. 
Voir toxine botulique.
 les rides du bas du visage (pourtour des lèvres et sillons nasogéniens) où bien sûr le blocage de l'action musculaire est impossible car il empêcherait la parole et l'alimentation ! Pour ce type de rides, nous utilisons des produits de comblement afin de les remplir.
Voir ci-dessous "injections d'acide hyaluronique".


Injections d'acide hyaluronique
Pour combler les rides du bas du visage (tour de bouche et sillons nasogéniens) une foule de produits et de techniques sont à disposition. Personnellement, nous avons pris l'option de la sécurité maximale en injectant de l'acide hyaluronique uniquement. Ce produit est fabriqué maintenant en usine par génie génétique, sans passer par un dérivé animal. Injecté en sous-cutané, il comble réellement les rides et sillons. Les réactions allergiques à ce produit sont extrêmement rares (moins de un pour mille).

Lors de la séance, la douleur ressentie est un peu plus importante qu'avec la toxine botulique car il faut « tracer » la ride en plusieurs étapes. Aussi, habituellement nous proposons d'appliquer une crème anesthésiante de notre composition, 45 à 60 minutes avant de pratiquer les injections. Une rougeur et un gonflement ainsi qu'un aspect bosselé sont normaux dans les deux à trois jours après la séance. Un petit hématome sur un des sites d'injection n'est pas rare. Veuillez ne pas exposer la zone injectée au soleil tant que la rougeur post- injection est visible.

En fonction de l'importance des rides à traiter, nous vous proposerons un programme d'injections. En effet, nous n'aimons pas injecter plus d'une ampoule à la fois pour éviter le débordement du produit en dehors des rides.

Les contre-indications classiques sont la grossesse, certaines maladies auto-immunes, les allergies vraies (très rares) à l'acide hyaluronique.

Les patients anticoagulés par de l'Aspirin ou du Sintrom doivent simplement le signaler avant la séance car le risque d'hématome post-injection est alors plus important.