Deux virus parfaitement bénins affectent le plus souvent la peau. Il s'agit des verrues et des mollusca.

Les verrues

Bien que bien vilaines d'aspect, n'altèrent en aucun cas la santé d'un enfant ou d'un adulte et parfois le patient ne les remarque même pas. Les traitements héroïques des années passées ont été mis de côté chez l'enfant dû à leur pourcentage d'échec. On peut les aborder de différentes manières non traumatisantes pour l'enfant. De plus, il y a une susceptibilité individuelle qui explique que certains se battent avec pendant des années alors que les camarades n'en attrapent jamais. Pour les prévenir, on peut toujours demander aux enfants de porter des protections plastiques jusqu'en bord de piscine ou des protections vestimentaires sur les tapis de gym et les tatamis de judo. Ne jetez pas la pierre aux professeurs de sport ou aux gérants de piscine. Toutes les modalités de désinfection sont déjà en place mais ces petits virus peu méchants résistent à toutes les désinfections chlorées habituelles.

Plus d'information sur le site passeportsante.net

Les mollusca 

Ils sont aussi une affection virale bénigne. Ils semblent devenir épidémiques et surviennent de plus en plus tôt dans la vie probablement en raison des habitudes de sociabilisation précoce des enfants actuels.

Très décoratifs mais aucunement dangereux, la guérison s'effectuent spontanément en 12 à 18 mois. Ils peuvent chez certains enfants sensibles déclencher des eczémas désagréables qui amènent à les traiter. Là encore, différentes possibilités thérapeutiques sont à disposition. La méthode doit être adaptée à chaque enfant selon son âge, ses peurs et les problèmes associés. Les adultes en sont parfois également porteurs.

A noter que les lasers n'ont aucun rôle à jouer pour le traitement de ces deux affections virales.