Appelé également dermatite atopique ou eczéma constitutionnel, l'eczéma de l'enfant correspond à une anomalie des défenses de la peau de l'enfant.

Cette anomalie se traduit par une réaction inappropriée de celle-ci face à des stimulations normales pour les autres. L'origine de cet eczéma est génétique mais de nombreux facteurs extérieurs semblent pouvoir le déclencher (infections, stress de la vie courante, allergènes nutritionnels et respiratoires...).

Il n'y a pas de traitement unique mais une conjonction de soins à mettre en place de manière précise. Ces soins visent à diminuer le nombre et l'ampleur des poussées, à améliorer l'hydratation de la peau, à calmer le grattage, à combattre les infections souvent associées.

Discuter précisément des risques de tous les médicaments employés à long terme est important qu'il s'agisse de cortisone locale, d'autres nouveaux immunomodulateurs, de photothérapie chez les plus grands et même du risque des simples crèmes cosmétiques à long terme.

On peut également faire des tests épicutanés si l'on soupçonne un eczéma de contact surajouté.

Pour traiter avec succès un eczéma de l'enfant, il faut laisser la place au dialogue qu'il s'agissent des problèmes de tous les jours des parents (habillement, comportement face aux animaux et différents allergènes, petits trucs) ou des problèmes psychologiques inhérents au vécu de toute maladie chronique.