La peau du dos sur laquelle sont réalisés les tests épicutanés doit être intacte, c'est-à-dire dépourvue de toute dermatose : acné, folliculites, psoriasis, eczémas de toute nature, dermatite d'irritation, pityriasis versicolor, pityriasis rosé de Gibert.

L'eczéma, en particulier, est à rejeter (status eczematicus) car il entraînerait de fausses réactions. En cas de pilosité excessive, un rasage préalable sera effectué, idéalement 24 à 48 heures avant l'application des tests (afin d'éviter toute irritation résiduelle liée au rasage).

Il faut veiller à ne pas procéder à l'application des tests sur des tumeurs cutanées bénignes, comme les nævi proéminents ou les verrues séborrhéiques par exemple. Un examen dermatoscopique des nævi dorsaux peut être effectué comme dépistage. La peau ne doit subir aucune préparation préalable à l'application des tests. A noter que le dégraissage à l'éther n'est plus d'actualité.