Le melasma est une affection totalement bénigne, mais esthétiquement gênante.

Elle se traduit par des taches brunes, plus ou moins étendues, sur le visage. Ces taches sont habituellement bilatérales et symétriques, mais pas toujours. Touchant principalement le front, les joues, parfois le menton, le melasma donne un aspect de masque, d'où le nom de masque de grossesse. La bordure de ces taches est irrégulière, comme une carte de géographie.

Dans 90% des cas, le melasma survient chez les femmes, en particulier si elles sont en période d'activité génitale, d'origine hispanique ou orientale. La contraception orale peut parfois provoquer un melasma, mais rien ne garantit que son arrêt fasse régresser ledit melasma.

Facteurs déclenchants/aggravants
• Le fait d'avoir une peau foncée
• L'imprégnation hormonale: la grossesse, la prise de pilule, mais parfois le simple fait d'être une femme suffit à provoquer un melasma.
• L'exposition solaire, c'est le seul facteur aggravant sur lequel nous pouvons agir.

La prise en charge médicale
D'abord s'assurer du bon diagnostic qui doit impérativement être posé par un dermatologue. Ensuite, juger de l'importance et de la profondeur du melasma, superficiel ou profond, épidermique ou dermique, voire mixte. Plus le melasma aura une composante profonde et plus il sera difficile à améliorer.

Les traitements
Malheureusement il n'existe pas de traitement miracle, coup-de-baguette magique du melasma, car nous n'en connaissons pas les mécanismes intimes, cellulaires et/ou moléculaires. Le melasma est une affection dynamique qui a tendance à s'auto-entretenir.

Une fois l'amélioration obtenue (pratiquement jamais de disparition complète !) grâce aux traitements, les consignes de protection solaire et de traitement dépigmentant à la maison perdureront.

Au Centre SKINPULSE, nous favorisons donc les traitements suivants :
• Protection solaire quotidienne avec un indice 50+
• Produits dépigmentants topiques quotidiens
• Peelings chimiques de différentes sortes, en fonction de votre type de peau et de la sévérité de votre melasma
• Eventuellement, lasers, surtout fractionnés non ablatifs, qui peuvent dans certains cas compléter les peelings.

A noter que, les assurances maladie ne remboursent aucun des traitements relatifs au melasma (produits, peelings ou lasers).