Contrairement aux lasers dont le principe actif de base est la lumière, les peelings ont comme principe actifs des substances chimiques, d'où le terme de peelings chimiques.

Ces substances sont souvent naturelles comme l'acide glycolique tiré de la canne à sucre ou l'acide malique de la pomme, l'acide kojique de la réglisse.

Les peelings chimiques s'utilisent pour de nombreuses indications comme :
• le rafraîchissement du teint et du grain de la peau (effet « coup de fouet ») et le resserrement des pores 
• l'atténuation de certaines taches brunes (cf. melasma)
• l'amélioration de l'acné et de certaines cicatrices.

Ils peuvent être employés seuls, combinés entre eux voire avec des lasers.

On distingue trois types de peeling en fonction de leur profondeur d'action :
superficiel, moyen et profond. 

En fonction du problème cutané, nous établissons un programme précis ainsi qu'un devis.

A noter que les assurances maladie ne prennent jamais en charge les séances de peelings ni les produits associés.