SKINPULSE
Centre Acné

Centre d’excellence pour traiter l’acné, l’acné Center, a été créé au coeur du Centre de dermatologie SKINPULSE, il regroupe quatre dermatologues FMH, ayant chacun son domaine de prédilection.

Cette affection dermatologique très fréquente touche pratiquement toutes les tranches d’âge et de façon égale les deux sexes. Faisant appel à des examens et traitements de plus en plus spécialisés, nous avons mis toutes nos compétences en commun pour vous proposer les formes les plus modernes de prises en charge thérapeutique de l’acné.

Notre compréhension de l’acné et de ces traitements a fait énormément de progrès durant ces dernières années. Grâce à notre Acne Center, nous sommes en mesure de vous proposer une prise en charge ultra-spécialisée comprenant les méthodes de traitement les plus modernes spécialement adaptées à votre cas particulier.

Quelle forme d’acné?

Le vieil adage « ça va passer » ne correspond plus aux nombreuses solutions thérapeutiques que l’on peut offrir.

Les adolescents et certains adultes n’ont plus à subir les préjudices esthétiques de cette maladie. De la plus mineure à la plus grave, il y a des solutions.

Il ne s’agit pas bien sûr de traiter une gentille acné avec un médicament majeur mais de s’adapter à chaque situation. Il semble que nous puissions jeter aux paniers nos vieilles croyances concernant l’implication de la nourriture car l’acné semble essentiellement obéir à des causes hormonales et des susceptibilités familiales. Pour les femmes un bilan hormonal préalable peut être utile. A noter que la lumière du soleil améliore certains patients mais peut en péjorer d’autres. Prudence donc …

Les diverses formes de lésions d’acné :

Tout d’abord la séborrhée est la condition préalable à la formation  d’acné. La peau a un toucher gras et un aspect huileux.

•  Le comédon, est une lésion que l’on appelle communément « point noir ».

• Le microkyste ou « point blanc » qui est une petite élevure blanche composée d’accumulation de sébum, de kératine et de colonies bactériennes. Ces lésions d’acné sont habituellement peu ou pas inflammatoires. La prise en charge se fait essentiellement par traitements topiques (lotions, crèmes) auxquels on peut associer une micro-dermabrasion.

•  Papules et pustules sont très souvent associées et plus ou moins rouges car elles sont le siège d’une inflammation d’intensité variable. C’est l’image classique de l’acné mêlant comédons, papules fermées et pustules (boutons à tête blanche).. Les possibilités de traitements sont multiples par traitements externes, microdermabrasion, peelings chimiques, lasers ou dans les cas plus importants, associés à des traitements internes à base d’antibiotiques ou de dérivés de la vitamine A.

• Le nodule est la lésion signalant la forme la plus sévère d’acné si la composante inflammatoire est très importante et forme de véritables nodules sous la peau. Habituellement, ces cas sont traités par voie interne d’abord, essentiellement par dérivés de la vitamine A.

Quelle forme de traitement?

En préambule, nous insistons sur le fait qu’une consultation dermatologique est évidemment indispensable, permettant d’évaluer correctement la situation de chacun.

Chaque cas est différent. Parfois, nous serons également amenés à combiner plusieurs formes de traitements proposés ci-dessous

Traitements externes

Nettoyage de peau / Toilette d’acné par notre esthéticienne

Le nettoyage de peau est la base du traitement de l’acné, surtout si elle comporte une importante composante comédonnienne. Ce traitement est souvent combiné avec d’autre décrits ci-dessous : 

 Traitements topiques
Ils consistent en l’application externe (sur la peau) de produits sous formes de crèmes, gels ou solutions. La règle de base est d’appliquer ces produits régulièrement, sur une peau sèche. Ne pas insister si une irritation trop importante apparaît.

• Microdermabrasion
Cette technique, qui consiste à poncer la peau de manière très superficielle, aide à éliminer les cellules mortes accumulées et ainsi à « déboucher » les pores de la peau et contribue ainsi à améliorer l’acné. Des soins spécifiques (application de crèmes) à faire à la maison après chaque séance seront prescrits à chaque patient(e). Compter une série de 4 séances à une semaine d’intervalle pour commencer. Le nombre de séries dépend de l’évolution.

• Peelings superficiels
Parfois aux acides de fruits mais pas toujours. Le principe est similaire à celui de la microdermabrasion mais le nettoyage des pores se fait ici à l’aide principalement d’acide glycolique plus ou moins concentré (de 20% à 70%) et de l’acide salicylique. Des soins spécifiques à la maison entre chaque séance seront également proposés. Le programme est similaire à celui de la microdermabrasion.

• Lasers
Systèmes à lumière visibles et systèmes infrarouges (essentiellement 2 types)

Les systèmes à lumière visible s’attaquent directement à une bactérie, bien présente en cas d’acné inflammatoire, le Propiones Acne. Cette bactérie est très fortement responsables des lésions inflammatoires (papules et pustules) qui composent la partie la plus visible de l’acné. Ces systèmes utilisent des longueurs dans la lumière visible (habituellement de bleu à rouge, soit de 420 nm à 630 nm).
Au Centre SKINPULSE, nous possédons la toute dernière technologie en la matière, avec le laser ACLEARA de Palomar. L’ACLEARA est efficace aussi bien sur l’acné inflammatoire que comédonienne.
Traitement : 4 à 6 séances, une fois par semaine au cabinet, puis un entretien soit avec ce laser, soit avec un laser infrarouge, cf. ci-dessous.

Les systèmes infrarouges s’attaquent directement aux glandes sébacées des zones atteintes par l’acné en les rapetissant. Nous possédons deux lasers à 1540 nm, l’ARAMIS de Quantel-Derma et l’ICON-1540XF de Palomar.
L’intérêt de ce traitement est qu’il offre une amélioration sur le long terme (4 à 6 mois) en diminuant l’actvité des glandes sébacées. Le choix du laser ainsi que le nombre de séances sera défini de cas en cas. Ces lasers infrarouges sont aussi très efficaces pour diminuer la séborrhée, même en l’absence d’acné. Un entretien permanent sera toutefois nécessaire.

A noter que ces traitements de lasers ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie.

Traitements internes

Ils consistent essentiellement en deux grandes familles.

• Les antibiotiques, utilisés à faibles doses, ont la propriété de diminuer le nombre de bactéries sur la peau et donc de diminuer l’inflammation dans les pustules.

• Les dérivés de la Vitamine A que l’on réserve habituellement à des formes sévères d’acné. Ces substances ont la capacité de « sécher » les glandes sébacées et donc de s’attaquer à la base même du problème. Elles vont diminuer la quantité de sébum produite et donc, par-là même, améliorer une des causes essentielles de l’acné.

A noter que ces médicaments ne sont pas de simples bonbons et qu’une surveillance dermatologique doit être pratiquée durant tout le traitement. Leurs effets secondaires sont bien connus et vous seront expliqués de façon détaillée avant de vous les prescrire.